À titre de professionnel de la santé, vous serez confronté au financement de vos projets d’acquisition. Que vous comptiez acheter du matériel, acheter une pratique existante ou ouvrir un cabinet médical, il sera important de choisir les outils permettant de faire des choix éclairés.

De nombreuses ressources sont maintenant à votre disposition afin de répondre à vos besoins financiers. Plus traditionnellement, le domaine bancaire offrira des prêts conventionnels pour faciliter votre achat. De façon plus active, les sociétés prêteuses offrant des services de financement par crédit-bail offriront une panoplie de services pouvant répondre à certains de vos besoins. Et finalement, le courtier en financement vous accompagnera dans vos démarches de façon personnalisée en vous conseillant sur les meilleurs véhicules financiers. Il pourra déterminer, selon vos besoins, le type de financement nécessaire, lequel vous procurera davantage de bénéfices.

Voici donc des éléments importants à considérer lors de l’élaboration de vos projets, qui s’adressent tant aux finissants de la Faculté de médecine vétérinaire qui souhaitent avoir leur propre pratique, qu’aux vétérinaires désirant faire progresser leur entreprise.

Équipements de pratique vétérinaire

Le financement de vos équipements par crédit-bail est maintenant considéré comme un outil privilégié en guise de méthode efficace de financement. Que ce soit pour des équipements vétérinaires, du matériel informatique, du mobilier de bureau ou autres, 100 % du coût de ceux-ci peut ainsi être financé. Il est aussi possible d’obtenir des taux fixes ou variables en fonction de votre susceptibilité au risque. Du point de vue fiscal, le crédit-bail présentera des avantages importants, par rapport à un financement bancaire conventionnel. Votre courtier sera en mesure de vous guider et de vous proposer les outils les plus efficaces.

Acquisition d’une pratique existante

Tant le finissant de la Faculté de médecine vétérinaire, que le professionnel voulant faire croître ses activités pourra considérer l’acquisition d’une pratique existante. Le courtier sera d’une aide précieuse pour l’élaboration de ce projet. Il possède une connaissance spécifique et approfondie du domaine de la santé. Une évaluation sera nécessaire afin de déterminer la qualité des actifs ainsi que la valeur attribuée à l’achalandage de la pratique existante. Ce financement sera utile tant pour l’acquéreur, permettant des modalités souples de remboursement, qu’au vendeur.

Démarrage d’un cabinet

Votre courtier en financement sera en mesure de vous aider à dresser un plan d’affaires permettant de vous guider dans les démarches. Il pourra de plus vous assister dans la conception de données financières pro forma, reflétant les besoins pertinents à la réalisation de votre projet. Ayant accès à de nombreuses sources de placement, il pourra vous orienter vers la société susceptible de vous offrir un coût des plus compétitifs pour le financement de votre local professionnel.

Améliorations locatives

Une mise à jour ou une revalorisation de votre établissement peut être un élément important dans la croissance de votre entreprise. Si tel est le cas, il sera possible de les financer sous forme de crédit-bail, si vous êtes locataire des lieux; 100 % du coût des travaux pourrait alors être financé.

L’accessibilité à une source de financement sera donc un outil qui facilitera tant le démarrage d’une pratique que sa croissance. Ceci permettra de financer des équipements en regard à leur durée de vie utile.

 

Article écrit par David Turgeon.