Financement

Crédit-bail vs Prêt : Comment financer votre matériel professionnel

Lorsque vous prenez la décision d’acheter un nouvel équipement médical pour votre cabinet, vous êtes confronté au choix de son mode de financement. Vous êtes dans une bien meilleure position pour prendre la décision adéquate si vous y avez réfléchi et en avez discuté avec votre comptable, votre conseiller financier ou avec un consultant. En effet, même si aujourd’hui vous avez des liquidités disponibles pour acheter, plusieurs éléments doivent être pris en compte au moment de choisir le mode de financement de votre équipement. Financer votre achat à l’aide d’un prêt ou d’une location financière peut améliorer la santé financière de votre entreprise par une meilleure gestion des flux de trésorerie et des économies d’impôt.

 

UN MEILLEUR RETOUR SUR INVESTISSEMENT

Les équipements neufs (tels qu’une voiture par exemple) perdent de leur valeur dès l’achat. Vous payez le prix fort et pourtant vous n’en recevez aucun retour sur investissement. Le financement de votre équipement vous permet de payer mois après mois et de prendre conscience de gains de production qu’il vous apporte. Il en résulte une relation plus équilibrée entre vos dépenses et vos recettes.

 

TAUX FIXE CONTRE TAUX VARIABLE

Le choix d’une compagnies de financement par crédit-bail devrait souvent être à privilégier. Aujourd’hui, les taux d’intérêt variables des banques canadiennes sont plus bas que les taux d’intérêt fixes des compagnies de financement mais peu de personnes comprennent la différence de l’impact sur leur état financier et sur leurs revenus personnels.

En effet, les taux d’intérêt sont censés refléter le niveau de risque en cause et le fait que le risque soit partagé entre vous (le propriétaire) et l’institution financière. Un faible risque pour l’institution financière signifie un risque plus élevé pour vous, et vice-versa. On peut en voir les effets lorsque l’on compare un taux variable et taux fixe.

  • Un taux variable constitue un risque très faible pour l’institution financière car cette dernière peut l’augmenter à tout moment. En réalité, c’est vous qui supportez le risque d’une hausse des taux ; vous pouvez éliminer ce risque en payant un taux fixe plus élevé.
  • Le taux fixe vous protège des augmentations de taux et vous apporte d’avantage de stabilité en termes de planification financière. Les taux d’intérêt sont actuellement à des niveaux historiquement bas : c’est donc le moment idéal pour choisir le taux fixe.

Une autre idée fausse concernant les taux d’intérêt est de croire que tous les taux d’intérêt se valent. Aujourd’hui, les taux d’intérêt pour un crédit-bail sont presque toujours plus élevés que les taux d’intérêt pour un prêt, mais peu de personnes comprennent que les taux d’intérêt des prêts (taux de prêt) sont appliqués différemment des taux d’intérêt du contrat de location (taux de location).

Lorsque vous utilisez un prêt, vous empruntez pour payer le plein prix d’achat d’une pièce d’équipement, taxes de vente incluses. Par exemple, lors de l’achat d’une machine à rayons X au prix de 100 000 $ + taxes, vous devrez également payer
5 % de TPS et 9,975 % de TVQ (note : la TPS et la TVQ varient en fonction des provinces), de sorte qu’en fait vous devez réellement emprunter 115 000 $. Le taux de prêt est ensuite appliqué à 112 000 $ et les taxes de vente sont ajoutées aux paiements mensuels du prêt.

D’autre part, lorsque vous louez un nouvel équipement, le taux de location est appliqué uniquement au prix de 100 000 $ avant taxes et les taxes de vente sont ensuite ajoutées aux paiements de location mensuels. La compagnie de financement récupérera les taxes payées, ce qui vous permettra de lui financer un montant sans taxes.

 

DÉDUCTIONS D’IMPÔTS ET AVANTAGES FISCAUX

Le coût du nouvel équipement est une dépense déductible d’impôts pour votre entreprise. Toutefois, l’achat d’équipement professionnel par crédit bail aura des effets différents d’un prêt ou d’un paiement comptant sur vos impôts sur le revenu.

Lorsque vous achetez le matériel, vous pouvez déduire 10 % du prix d’achat la première année, puis 20 % du solde chacune des années suivantes. L’intérêt annuel sur un prêt est également déductible d’impôt. Déduire le coût total de l’équipement et recevoir les économies d’impôt peut prendre plus de 10 ans.

Lorsque vous louez l’équipement, vous pouvez déduire chaque année 100 % de la valeur de vos versements. Cela signifie que vous pourrez déduire le coût total de l’équipement sur la durée de la location et bénéficier ainsi d’économies d’impôts importantes.

On peut calculer le coût de financement réel net total en soustrayant les économies d’impôt des coûts totaux de tous les paiements :

Nous pouvons appliquer cette méthode de comparaison à l’exemple de la machine à rayons X précitée, en utilisant une période de financement sur 5 ans :

PRÊT CRÉDIT-BAIL
Montant total financé 115 000 $ 100 000 $
Taux de prêt ou de location 3 % 5 %
Paiement mensuel (TTC) 2 066 $ 2 161 $
Total des paiements (60 mois)  123 960 $  129 660
Frais déductible d’impôt 80 870 $ 129 660 $
Valeur des déductions fiscales (est. Taux d’imposition de 15 %) 16 174 $ 25 932 $
Coût de financement total net  107 786 $  103 728 $

Alors que le prêt a un taux d’intérêt variable et des mensualités plus basses, la location permet de plus grandes économies d’impôts et représente un coût total inférieur sur 5 ans.

 

AUTRES CONSIDÉRATIONS

D’autres aspects doivent être pris en considération au moment de choisir entre un prêt et un crédit-bail. Certains prêteurs exigent par exemple que vous apportiez une mise de fonds, des garanties ou que vous signiez un accord de sécurité général (GSA) qui peut mettre en danger vos biens personnels. En revanche, la plupart des sociétés de location financière offre un financement à 100 % sans aucun paiement ni mise de fonds ; la seule sécurité requise est le nouvel équipement lui-même.

Il est commun de trouver des contrats de prêt et de crédit-bail incluant des frais cachés, tels que les frais de structure administrative, un supplément pour chaque facture payée en votre nom ou une redevance annuelle pour les documents financiers produits en fin d’année. Ces frais supplémentaires gonflent vos frais réels sans augmenter le taux d’intérêt. Prenez donc soin de lire les termes contractuels et de vous renseigner explicitement sur les éventuels frais additionnels.

 

MEDICAPITAL VOUS ACCOMPAGNE

Si vous souhaitez financer l’achat de matériel pour votre cabinet médical au Québec, Médicapital est la compagnie de financement qu’il vous faut. Découvrez nos services de financement aux professionnels de la santé et profitez de notre expertise et de services avantageux.

N’hésitez pas a entrer en contact avec l’un de nos bureaux au Canada.    Nous contacter

Article écrit par Graeme.